La naissance des Kel'mioniens

Aller en bas

La naissance des Kel'mioniens

Message par Kel'beq le Ven 12 Oct - 13:48

[cette histoire est une croyance du peuple Kel'mionien, toute ressemblance avec une autre légende ou un autre peuple serait purement fortuit, elle est racontée de bouche à oreille par les hommes et peu donc avoir subit des malformations par rapport à la version originale des faits]

"Cette histoire est une histoire qui m'a été racontée lors d'une nuit de magie, comme ce soir, par le père de mon père. Asseyez-vous donc, le regard tourner vers les étoiles et écoutez, écoutez comme Kel'beq marchanda avec son père, le dieu des dieux Eru, pour créer les Kel'mioniens.

Il y a de cela très longtemps, il n'y avait que le désert, une vaste étendue de sable parsemer de terres arides. Sur cette terre, les hommes voyageaient sans jamais pouvoir s’arrêter, car le sol était trop dur et l'eau trop rare pour y vivre. Le jour, le soleil frappait le crâne des hommes jusqu’à ce qu'ils tombent au sol. La nuit, le froid était si grand que les oreilles et les pieds gelaient s'en que l'on s'en rende compte.

Attrister de voir ces compagnons ainsi souffrir, le premier chef de la tribu, Kel'beq, cria haut et fort :
- HO Eru! Toi qui nous as créés ! Laisse-nous t’offrir un présent !
Intrigué, le dieu des dieux Eru, se pencha sur cet être qu'il venait de créer:
- À oui ? Et que veux-tu m'offrir petit humain ? Rien de ce que tu possèdes ne m'intéresse.
- Je propose que nous t'offrions tout ce que nous pourrons faire pousser durant les 3 prochaines années.
- Hum, bien, j'accepte petit humain.
- Oh, dieu parmi les dieux, si tu veux que t'on présent soit sans précédent, il pourrait être intéressant de nous accorder un point d'eau ? Sans cela, je crains que nous ne puissions même survivre une seule année.
- Ce que tu dis est vrai, voici un point d'eau, je reviendrais l'an prochain pour récupérer tout ce que vous réussirez à faire sortir de terre.

Et c'est ainsi que la première oasis fit son apparition. Kel'beq et sont peuple s’installèrent et commencèrent a cultiver les berges de se bien si précieux.
- Mais comment allons-nous faire ? Se plaignirent les villageois. Quand il reviendra, nous aurons travaillé toute l'année pour rien !
- Ne vous inquiéter pas, planter ceci et tout ira. Répondit Kel'beq en sortant des graines de son sac.

Ils plantèrent patates, manioc et autres racines comestibles. Au bout d'un an, quand Eru revint, il arriva directement dans la cabane de Kel'beq et sans se donner la peine de regarder dit:
- L'année est passée, je viens chercher tout ce que vous avez fait pousser hors de terre.
Le prenant au mot, Kel'beq, répondit :
- Ci tels est votre choix, voici tout ce que nous avons fait pousser hors de terre.
Et il lui tendit les branches, arbustes et feuilles, gardant pour lui les pommes de terre et les carottes.

Eru, bien qu'amuser dît à Kel'beq:
- puisque c'est ainsi, l'an prochain, je prendrais tout ce que vous faites pousser sous terre.
Et il partit dans un grand éclat de rire.
- Mais comment allons, nous faire ? Se plaignirent les villageois. Nous ne pouvons pas planter de manioc, quand il reviendra, nous aurons travaillé toute l'année pour rien !
- Ne vous inquiéter pas, planter ceci et tout ira. Répondit Kel'beq en sortant des graines de son sac.

Kel'beq fit planter du maïs, du mil et de l'avoine et quand Eru reviens un an plus tard, il n'eu as récupérer que des racines et de la terre.

- Cette fois-ci, ça suffit, tu t'es moqué de moi deux ans durant, l'année prochaine, je prendrais tout, que ce soit sous terre ou sur terre, et cela, à intérêt à être la plus belle de vos cultures sinon, je vous emporte avec moi.
Et Eru parti en détruisant le toit de la maison.

- Mais comment allons, nous faire ? Se plaignirent les villageois. Nous ne pouvons pas planter ni manioc ni mil, quand il reviendra, nous aurons travaillé toute l'année pour rien !
- Ne vous inquiéter pas, planter ceci et tout ira. Répondit Kel'beq en sortant des graines de son sac.

Kel'beq fit planter des fleurs de toutes les couleurs, bien sûr rien ne pousse dans les fleurs, mais des abeilles qui passaient par là trouvèrent le coin fort agréable, et s’installèrent. Les villageois n'eurent qu'a récolter le miel.

Quant au bout d'un an Eru revint, il ne trouva que des fleurs et des racines pour toute culture.
- C'est le plus beau cadeau, la plus belle culture que nous puissions faire, prenez tout ! Dit alors Kel'beq
Mais Eru répondit :
- oui, je vais prendre tout, mais il n'y a pas tout. Je vois qu'il manque le pollen sur ces fleurs, je te prendrais donc avec moi pour compenser.

Et c'est ainsi que Kel'beq, l'homme qui avait marchander avec dieu, fut emporter par Eru, car on ne marchande pas avec les dieux.
Il est dit que, Eru, attirer par sa malice, lui permit de le divertir. Aujourd’hui, son esprit protège encore notre peuple, et, lorsque l'on est perdu dans le désert, il peut apparaitre tels un mirage pour ramener les marchands à bon port.
avatar
Kel'beq

Messages : 25
Date d'inscription : 08/10/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum